Bienvenue sur notre site d'histoire vélizienne

... quelques repères chronologiques et géographiques.

  1. Petit rappel synthétique de l’histoire de Vélizy-Villacoublay

 

L’histoire de Vélizy-Villacoublay est en général abordée comme celle plusieurs lieux dits de la commune qui ont connus des destins sensiblement différents avant de former un territoire commun à partir de la fin du 18ème siècle (création des communes), puis une communauté unique au milieu du 20ème siècle avec en particulier la construction d’une ville nouvelle entre 1964 et 1974.

Les principaux lieux-dits “historiques” où plongent les racines de Vélizy-Villacoublay sont : Ursine (au voisinage de Chaville et Viroflay), le Clos, Vélizy (le village), Villacoublay (sa ferme et son plateau qui descend vers Bièvres par la vallée de la Sygrie). On doit y ajouter également deux domaines périphériques : l’Hôtel Dieu (qui au voisinnage de la Cour Roland annonce un lien fort avec Jouy-en-Josas) et la Grange Dame Rose (si proche de Villacoublay). Ces sites qui apparaissent comme les repères fondamentaux de l’histoire de la commune, sont cités sur les cartes depuis au moins le 16ème siècle.

Vélizy : est mentionné pour la première fois au 11ème siècle sous le nom d’Heleriacum, devenu Velesiacum, dans un acte de partage entre Inchad, évêque de Paris en 829 et les chanoines du Chapitre de Notre Dame. Ce patronyme laisse imaginé une origine au moins gallo-romaine. La situation de Vélizy, vaste étendue d’herbage entouré de massifs forestiers issues de la forêt de la Cruye, prolongement de celle des Yvelines, laisse envisager une occupation humaine encore plus ancienne. i

Villacoublay : est mentionné dans une charte de 1169 ou un certain “Ledesmallus, miles de Vilescoblen” vendit à l’évêque de Paris, Mauricius, une propriété sise à l’emplacement de l’actuel Villacoublay. De Vilescoblen, en Villa Escollen, puis Villescoublain, on arrive à Villacoublai dés le 15ème siècle. ii

Une ferme, principale construction dont l’origine remontait peut être à Louis XI, a perduré jusqu’à la guerre de 1939-45. Elle fut détruite par les bombardements alliés sur le terrain d’aviation de la société Morane-Saulnier qui était installé à son voisinage. Cette ferme eu plusieurs propriétaires dont l’influence marqua l’histoire de la commune : M. Henri Rabourdin et M. Paul Dautier qui furent maires de Vélizy. Elle vit naître également Paul-Louis Tenaillon, Président du Conseil général des Yvelines jusqu’en 1994.

C’est également autour de cette ferme et sur ses terres que furent écrites plusieurs pages glorieuses de l’histoire de l’aviation française.

Au dessus de la ferme de Villacoublay évolua en 1884 eut lieu le premier vol dirigé d’un ballon, qui devenait ainsi pour la première fois au monde, un dirigeable.

A Villacoublay (actuelle base 107 créée en 1937) fut initiée la future armée de l’air, en 1912, avec la réunion de la première escadrille militaire.

A Villacoublay s’installa la société Morane-Saulnier : celle-ci vit évoluer Henri Fronval, Roland Garros, Michel Destroyat, Hélène Boucher ou encore Charles Lindberg.

Ursine : est mentionné pour la première fois en 1084 lors d’une donation d’une chapelle que fit Geoffroy, évêque de Paris aux moines de Marmoutiers. Cette chapelle était consacrée en l’honneur du bienheureux Saint-Denis.

Le noms de ce lieu apparaît sous différentes formes au fil du temps et des écrits : Uncinus / Uncinas, Urxinac, ou Oncinne, Ocince, Ocines, Occines, Orchines, mais aussi Orsines, Ounsines, Lorcine, Lorsenz ou encore Lourcinnes. Au 11ème siècle, Uncinus désigne une parcelle de terrain (1 douzième d’arpent).

Des fouilles réalisées par Daniel Raoul au début de 1934, relèvent la présence d’outils taillés vieux de 6000 ans découverts sur un gisement à Ursines. iii

Hôtel Dieu : une maison y est citée par le curé d’Ursine sur un acte de 1286 concernant un échange de biens entre le maitre et les frères de l’Hôtel Dieu de Paris. La propriété apparaît également dans un acte de 1654 désignée sous le nom de “ferme hôtel-Dieu” du “Petit Vélizy”. Jusque dans la première partie du 20ème siècle, elle se situait approximativement au Sud de la A86, au niveau de la sortie Vélizy centre.iv

Le Clos : ce quartier est né à l’occasion de l’aménagement d’un lotissement au début du 20ème siècle. Il reprend le nom d’une propriété existant déjà au début du 18ème siècle : Le Clos de la Perrière.

 

 

15 avril 1674 : A la requête des habitants d’Ursines, Michel Letellier (1603-1685), seigneur de Chaville et père de François-Michel Le Tellier, dit Louvois (1641-1691), fait approuver la suppression et la translation de la paroisse d’Ursine à Vélizy.

19 décembre 1695 : La veuve de Louvois vend le domaine de l’Ursine au roi Louis XIV pour permettre à ce dernier de constituer un grand domaine pour son dauphin.

1er juillet 1815 : Le Général Exelmans combat à Vélizy, 2 régiments de prussiens, qu’il poursuit jusqu’à Rocquencourt, le 1er juillet 1815, soit 13 jours après Waterloo et 9 jours après l'abdication de Napoléon Ier

Lors de ce combat, Vélizy est presque complètement brûlé, ce qui lui vaut le surnom de “ Petit Moscou ”.

29 septembre 1820 : Plantation d’un Hêtre pourpre au rond point d’Ursine (Forêt de Meudon) à l’occasion de la naissance du Duc de Bordeaux, futur Comte de Chambord, et roi Henri V, petit fils de Charles X, fils de Charles Ferdinand d’Artois, Duc de Berry.

1858 : Nadar réalise la première photographie aérienne au Petit Bicêtre (actuel Petit Clamart) en limite de la commune de Vélizy

9 août 1884 et 25 août 1885 : 1er événement aéronautique au-dessus de Villacoublay. Les capitaines Charles Renard et Arthur Krebs réalisent le 1er circuit aérien volontairement conduit, à bord du dirigeable "La France". Ils partiront et se poseront à Meudon (Chalais).

6 novembre 1887 : Inauguration de la mairie-école ( ?)

1902 : Ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Invalides.

10 février 1910 : 1er vol d'avion connu à Villacoublay, réalisé par Charles de Lambert, à bord d'un appareil Wright.

18 avril 1912 : Présentation à Villacoublay de la première grande revue de l'aviation militaire, en présence de M. Poincarré, Président du Conseil; M. Fallières, Président de la République; M. Millerand, Ministre de la Défense. Le Général Roques présente 77 avions répartis en 7 escadrilles appartenant aux centres de Buc, Saint-Cyr, Etampes et Villacoublay.

13 octobre 1913 : Le lieutenant Ronin décolle de Villacoublay à 8 heures, emportant du courrier levé à 6 heures à Paris. Son avion Morane-Saulnier atterrit à Pauillac, et le courrier est transbordé à Bordeaux sur un paquebot en partance pour les Antilles.

1927 : Décision du Conseil municipal de créer un groupe scolaire dans le Bas-Vélizy. Il sera intercommunal avec Chaville, et prévoit 6 classes (garçons et filles)

1932 : Création et équipement (une pompe à bras avec dévidoir) d’un corps constitué de sapeurs-pompiers

25 septembre 1932 : Inauguration de la nouvelle Mairie (1, rue du Capitaine Tarron)

29 mai 1937 : Le Conseil municipal décide d'accoler le nom de Villacoublay à celui de Vélizy

1938 : Démarrage de la construction du Groupe scolaire Ferdinand Buisson, avec 10 classes

14 juin 1940 : Arrivée des soldats allemands à Vélizy Villacoublay

24 août 1943 : Important bombardement sur Vélizy.

14 août 1944 : Les Allemands commencent à évacuer la base aérienne.

23 et 24 août 1944 : Dés le 23 août des éléments de la 2ème DB du général Leclerc sont présents sur la base de Villacoublay. Le 24 dans l’après-midi, une colonne venant de Jouy-en-Josas et menée par Massus mène un combat victorieux aux Metz, puis entre avec ses chars dans Vélizy-Villacoublay par l’actuelle rue de la division Leclerc. Des éléments passent la nuit sur la base aérienne et repartent pour faire leur entrée triomphale à Paris par le Sud-Ouest.

1947 : La ferme de Villacoublay, en ruine, est démoli par les ponts et chaussées. Seules subsistent la bergerie et les granges couvertes en béton par les allemands pour servir de garages.

1957-1958 : Construction d’une centaine de pavillons, entre le Clos et le Village. Livraison prévue dés l’été 1958.

Octobre 1959 : Mise en service du Château d’eau

1962 : Démarrage d'une première tranche de 2000 logements pour le grand ensemble

Juillet 1962 : ou 1963.07 dernières moissons à VV

Septembre 1966 : ouverture du C.E.S. Saint-Exupery, rue Paulhan, sous la direction de Mme Parent. 36 professeurs y enseignent.

Juillet 1966 : Ouverture de la piscine et création d’une section natation dans le cadre de l'Association sportive et culturelle de Vélizy Villacoublay (A.S.C.V.V.)

Novembre 1969 : Mise en service de l'échangeur Vélizy Ouest permettant la liaison Vélizy-Jouy sans cisaillement de la route nationale (RN186).

24 janvier 1971 : Consécration de l'Eglise Saint-Jean-Baptiste par Monseigneur Simonneaux, évêque de Versailles.

Les travaux de construction avaient commencé en février 1970.

1972 : Ouverture du centre commercial régional Vélizy 2

Septembre 1971 : 1ère rentrée scolaire au collège Maryse Bastié

1974 : Achèvement du grand ensemble et inauguration de la nouvelle mairie en présence de Jacques Chirac, Premier ministre.

Juillet 1981 : Démarrage de l’expérimentation à Vélizy-Villacoublay du Télétel, qui deviendra le Minitel pour le grand public.

1984 : Ouverture du centre culturel Maurice Ravel et de la résidence pour personnes âgées Madeleine Wagner

3 avril 1988 : Décès de Robert Wagner, Député maire, « constructeur » de la ville nouvelle de Vélizy-Villacoublay

Septembre 2002 : Ouverture de l’école de musique et de danse installée dans l’enceinte du centre culturel de l’Onde créé par l’architecte Claude Vasconi

Mars 2003 : Ouverture du théâtre installée dans l’Onde

2005 : Enquête publique pour la réalisation d’une ligne de tramway entre Viroflay et Chatillon, via Vélizy-Villacoublay.

2006 : Début de la rénovation du centre commercial régional Vélizy 2

Février 2014 : première rames Translohr STE6 du tramway T6 circulant dans Vélizy-Villacoublay (essais).

 - Une histoire vélizienne

 - Une histoire vélizienne